lesmerveillesLes Merveilles - Claire Castillon

Evelyne, traumatisée par la séance de troture que son père a affligé à son chien est une petite fille quelque peu dérangée qui deviendra une femme clairement détraquée. Elle n'a qu'un but être aimé et faire mal, et le sexe lui apparaît comme le moyen ultime pour y parvenir.


Si vous cherchez un petit livre sympatoche pour égayer vos longues soirées d'hiver et bien c'est loupé. En même temps Claire Castillon n'est pas réputée pour sa légèreté et sa fraîcheur. Dès les premières lignes on reconnaît son style direct, puissant et cru. C'est un livre qui se lit très vite et s'oublie également rapidement et ceci malgré la dureté du récit. Si je reconnais sans hésiter la qualité de plume de l'auteur je dois dire que lorsqu'on a déjà lu un de ses romans, pour ma part Le Grenier, on a l'impression d'avoir fait le tour... Sa forme est bien plus intéressante de son fond.

 

"Mon père a commencé au trot, Lulu cou en avant, dératé, puis mon père a accéléré, je courais derrière pour détacher mon chien mais je ne rattrapais rien, mon père a accéléré encore et Lulu est tombé, il a crié, ses côtes à l'air, sa peau, tout le chien en feu, et après, la patte écorchée. Mon père l'a traîné sur des kilomètres, charcuterie traiteur. Je suis devenue Zinzin"